BOHIN FRANCE S'ENGAGE

Odoo • Image and Text

Mécénat d'artiste : floryan varennes


Au début de sa carrière, Floryan Varennes contacte l'entreprise pour présenter son travail artistique contemporain où sur quelques pièces, il valorise l'épingle BOHIN. Le directeur commercial de l'époque décide d'appuyer ce jeune talent en qui il croit beaucoup. C'est le début d'une belle collaboration où la sincérité, la loyauté et la gentillesse sont les maîtres mots de la relation nouée entre toute l'équipe de la maison BOHIN et l'artiste. Son approche contemporaine et engagée séduit également par sa justesse et le grand soin apporté à toutes ses créations. Floryan Varennes construit ses œuvres sur différentes matières comme les perles, le verre (de Meisenthal), les foulards et détourne les objets pour les sublimer, nous interroger, vous apprendre. Bohin France est fier de s'engager auprès de jeunes artistes comme Floryan.

Partager

Mécénat d'artiste : Simone Pheulpin


La lecture d'un magasine d'art nous fait découvrir un jour les merveilleuses œuvres de Simone Pheulpin. Ses incroyables sculptures textiles intègrent une multitudes d'épingles BOHIN dans des kilomètres de tissus! Omniprésentes mais cachées... Nous découvrons une artiste authentique, simple et profondément passionnée, qui utilise depuis plus de 30 ans les épingles BOHIN car "ce sont les meilleures". Il faut plusieurs dizaines de kilos par an pour aboutir à ce résultat si surprenant. Conquise, Audrey Regnier décide d'accompagner officiellement Simone Pheulpin dans ses fantastiques réalisations. Dernier prix reçu: Prix d'honneur de la Fondation Loewe, dans le cadre du Craft Prize 2018 à Londres (UK).

Partager

Odoo • Text and Image
Odoo • Image and Text

Mécénat d'artiste : Eymeric François


Comment ne pas être émerveillé par le talent et les créations d'Eymeric François? La première fois que nous avons découvert une de ses robes d'épingles, toute l'équipe BOHIN a été subjuguée et cela s'est confirmé quand nous avons emmené notre première robe d'épingles sur un salon: Tous les visiteurs sont tombés en admiration. Et que dire devant ses incroyables défilés dont les robes d'épingles, ondulent élégamment sur les catwalks des "Fashion Week"? Depuis de nombreuses années, une relation sincère s'est construite et un partenariat s'est mis en place pour soutenir ce grand créatif, avec sa générosité et sa simplicité dans les échanges. Plus qu'un mécénat, c'est une réelle amitié qui lie BOHIN à Eymeric François. Aujourd'hui, nous possédons 3 robes d'épingles: deux que nous transportons avec nous sur des événements, et une dans le parcours de visite de l'entreprise. 

Partager

LIGUE CONTRE LE CANCER


Un jour, le service commercial de BOHIN France est contacté par la ligue contre le cancer. Un événement va être organisé pour récolter des fonds et sensibiliser le public : ils ont besoin d'épingles dorées. Comment ne pas répondre à l'appel face à une cause dont nous sommes tous touchés de près ou de loin ? Nous sommes très fiers d' "épingler" les fameux rubans de la ligue : octobre rose contre le cancer du sein / mars bleu contre le cancer colorectal / ruban couleur or en février contre les cancers de l'enfant. 


logo la ligue contre le cancer
femmes travaillant dans un atelier de broderie

Boneca de Atauro


Sur Facebook, un commentaire retient notre attention. Une femme nous indique beaucoup aimer nos aiguilles et nous raconte une histoire : invitée en résidence d'artiste (nous apprendrons qu'il s'agit de Dijanne Cevaal, une artiste textile reconnue et talentueuse) sur l'île d'Ataùro, au nord du Timor-Leste entre l'Indonésie et l'Australie, elle travaille auprès

de femmes engagées dans un atelier de broderie qui leur permet de retrouver leur dignité et leur indépendance économique. Elle sort ses aiguilles BOHIN pour réaliser ses créations et alors qu'elle en prête quelques-unes, les femmes de l'atelier sont immédiatement séduites par la qualité des aiguilles BOHIN. Dijanne Cevaal leur offre le petit paquet qu'elle avait sur elle : ces femmes se partagent les aiguilles et conservent précieusement LEUR aiguille BOHIN. Il n'y en a d'ailleurs pas assez pour tout le monde. Ayant connaissance de cette histoire, Audrey Régnier décide de leur envoyer un colis avec de nombreux paquets et aiguilles

à l'intérieur afin de leur permettre de coudre plus aisément leurs touchantes créations textiles. Une belle histoire rendue possible grâce

à la passion d'une artiste textile ! 


RECEVEZ NOS ACTUALITÉS

S'inscrire Merci
Merci pour votre abonnement!